L'Otage de Paul Claudel


de Paul Claudel

Mise en scène Emile Azzi

Scénographie Long Ha

Distribution : (en cours)


Le 2 Décembre 2019 à 20h30 à Autun


"C'est vous, c'est nous. Nous vous servions et vous ne serviez plus à rien."

Les anciens propriétaires ont été guillotinés, leurs biens pillés et confisqués. L’ancien ordre été aboli. L’ordre nouveau s’établit sur la base de nouvelles lois. La France est en guerre, Napoléon est en Russie. Après avoir conquis l’Europe il veut soustraire le Pape de Rome et le soumettre à sa seule volonté. Dans le domaine de Coûfontaine, Sygne dont les parents ont été guillotinés pendant la Terreur résiste et tente de sauver ce qu’elle peut du patrimoine familial et de l’abbaye ancestrale. Arrive Georges, son cousin dont elle est amoureuse, seul survivant. Il vient d’enlever le Pape des griffes de Napoléon et l’amène dans le plus grand secret à Coûfontaine. Le Pape devient l’otage de Georges. Turelure, ancien serviteur de la famille, sans-culotte pendant la Révolution responsable de la mort des parents de Sygne, devenu préfet de l’Empire a eu vent de l’enlèvement et de la présence de Georges et du Pape cachés dans la demeure. Il est amoureux de Sygne et la soumet à un effroyable chantage : celui de sauver le Pape et Georges en l’épousant. Le curé Badilon conscient de l’horreur du sacrifice pousse Sygne à accepter.

"La France est aujourd’hui confronté comme jamais à un choix, à un équilibre, soit elle réussira, soit elle disparaîtra définitivement, ne laissant à la surface que sa forme, devenant autre chose que ce qu'elle est."

Média


Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha