BONSOIR MONSIEUR LAURENT



De Maurice Desmazures

Mise en scène et scénographie Emile Azzi

Avec Emile Azzi et Philippe Michel

"L’univers me fait penser à un tableau de Hopper avec, à l'intérieur l’ombre de Laurent Terzieff."






C’est un de ces rendez-vous délicieux et mystérieux que le théâtre nous offre de temps à autre. Lorsque deux inconnus se rencontrent pour un dernier tango à Paris. Une rencontre dans un bar entre un comédien qui n’a jamais eu sa chance et un inconnu qui sort de prison va réveiller les espoirs et les rêves brisés mais jusqu’où ?

C’est un rendez-vous avec le temps, avec l’existence, avec ce sentiment que tout le monde ressent de ne pas être à sa place, de n’avoir jamais eu sa chance, d’avoir tout raté, d’être passé à côté et de ne pas pouvoir revenir en arrière. Un rendez-vous pour retrouver ce moment où tout a basculé, et où la brume de l’horizon s’est épaissie en ne laissant plus rien entrevoir.

Il suffira d’un rien pour que l’œuvre réveille en chacun de nous des souvenirs intimes et personnels, des rires aux larmes.





Comments (0)

  1. Aucun commentaire pour le moment.

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas mis en ligne. Les champs avec un * sont obligatoires.

CAPTCHA ERROR!
captcha